C’était supposé être un petit plat improvisé à la dernière minute pour accompagner la délicieuse burrata que je venais de dénicher au marché. Mais finalement, un petit miracle de la chimie s’est produit (et je m’en suis fortement réjouie car d’habitude les réactions chimiques sont plutôt synonymes de gros raté) ! Grâce à la sève des pignons et à l’ail, les tomates cerises se sont mis à confire et à devenir légèrement piquantes, un vrai délice que je vous conseille de tester au plus vite. 

Paulette News

guarantie sans spams

20160706_121559Ingrédients (pour 4 personnes) :
  • 400 gr de pippe rigate
  • 1 boule de burrata
  • 250 gr de tomates cerises
  • 1 bouquet de basilic frais
  • 1 oignon blanc
  • 2 gousses d’ail
  • 1 grosse poignée de pignons
  • huile d’olive
  • Sel et poivre
Préparation :

Épluchez et ciselez l’oignon. Épluchez et hachez les gousses d’ail coupez les tomates cerises en 2 puis ciselez le basilic.

Cuire les pippe rigate « al dente » dans une casserole d’eau salée bouillante. Les égoutter après la cuisson, puis les débarrasser dans un plat et les arroser d’un filet d’huile d’olive et bien mélanger. Réservez.

20160706_122352Dans une poêle antiadhésive chaude, versez un trait d’huile d’olive puis faire suer l’oignon et l’ail à l’aide d’une pincée de sel fin. Ajouter les tomates cerises et les pignons de pin et laissez cuire pendant environ 5 minutes à feu moyen.

Réchauffez les pâtes dans la sauce en ajoutant le basilic frais.

Dressez le tout en assiettes creuses, accompagné de burrata qui va fondre dans les pâtes, un vrai régal…

pâtes à la burrata et aux tomates cerises